Les autres solutions de défiscalisation

 La défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière offre de nombreuses possibilités pour réduire ses impôts. On observe trois grandes familles : La défiscalisation avec l’immobilier neuf, l’ancien et en DOM-TOM. Chaque solution possède des avantages et des conditions différentes. N’hésitez pas à étudier en détail chaque dispositif de défiscalisation. A savoir que la solution qui permet de défiscaliser le plus est la loi Monuments Historiques puisque la réduction d’impôt n’a pas de plafond contrairement aux autres. La loi Malraux est également très intéressante.

PinelLMNP | Censi Bouvard | Girardin | Défiscalisation financière


Simulation : êtes-vous éligible ?

Les informations collectées font l’objet d’un traitement automatisé et informatisé destiné à la mise en œuvre des services proposés. Lire la suite...

Elles sont transmises aux sociétés du groupe VALEUR ET CAPITAL (SAS au capital de 100 000 € dont le siège social se situe 94 Quai Charles de Gaulle – 69006 LYON, RCS LYON N°813 754 843) ainsi qu’à ses partenaires à des fins de prospection commerciale.Pour toute information supplémentaire, consultez notre Politique de Protection des Données Personnelles.

Défiscalisation Loi Pinel

La loi Pinel succéde à la loi Duflot. Elle offre une réduction d’impôt si vous investissez dans le neuf dans des zones précises. La défiscalisation peut s’élever jusqu’à 21% du montant de votre investissement. Avec un plafond d’investissement de 300 000€, vous pouvez économiser jusqu’à 63 000€. Une autre condition pour défiscaliser est que vous devez louer se bien pour une durée minimum de 6 ans en respectant les plafonds de loyers et de ressources des locataires. C’est une très bonne solution de défiscalisation. La réduction d’impôt est importante, vous obtenez un revenu régulier grâce aux loyers et cela vous permet de se constituer un patrimoine.

Défiscalisation statut LMNP

Le statut LMNP signifie Loueur Meublé Non Professionnel. Ce statut s’applique lorsque vous louez des biens meublés à des particuliers et que vous ne percevez des recettes ne dépassant pas 23 000€/an. Ce statut vous permet de récupérer le TVA de votre investissement, d’avoir des revenus peu fiscalisés et même de cumuler ces avantages avec la loi Censi Bouvard. Cette autre solution de défiscalisation offre une réduction d’impôt de 11% du prix investi. L’avantage d’investir en LMNP, c’est que vous percevez régulièrement des revenus grâce aux loyers. Et ces loyers peuvent être plus importants qu’avec une location nue.

Loi Denormandie

La loi Denormandie permet de réduire ses impôts si vous réalisez des travaux sur un bien ancien et que vous le louez ensuite. Elle ressemble à la loi Pinel car elle a les mêmes conditions concernant la location du bien. A savoir des plafonds pour les loyers et pour les ressources locataires. Vous devez réaliser un investissement de 300 000 euros au maximum ce qui comprend les travaux. Et ces derniers doivent couvrir 25% du montant de votre investissement total.

Défiscalisation loi Censi Bouvard

La loi Censi Bouvard permet de défiscaliser en investissant dans les résidences de services (étudiantes, pour personnes âgées ou handicapées). En plus de cette condition, le bien doit être meublé et loué pendant au moins 9 ans. En échange, la loi Censi Bouvard vous permet de réduire vos impôts de 11% sur ces 9 ans. Et si vous déclarez vos revenus locatifs en micro-BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) vous bénéficiez également d’un abattement forfaitaire de 50%. Dans le cas de la loi Censi Bouvard, la gestion du bien est déléguée. Vous touchez des revenus mais vous n’avez pas à chercher des locataires, faire signer les contrats et toutes les autres contraintes qu’occasionne la location. Une solution de défiscalisation rentable et pratique.

Défiscalisation loi Cosse

La loi Cosse permet aux propriétaires de bénéficier de réductions fiscales avantageuses en échange de la mise en location d’un bien n’ayant pas ou peu été loué sur le marché. L’objectif du dispositif est de répondre aux besoins de logements des populations en proie à des difficultés financières. Pour accéder aux réductions, le propriétaire devra ainsi respecter les seuils de loyers prévus par la loi. Plus le prix du loyer est faible, plus déduction peut être potentiellement importante.

La défiscalisation financière

Une autre solution pour réduire ses impôts est la défiscalisation financière. En investissant dans des placements financiers et en respectant certaines conditions, vous pouvez profiter d’une défiscalisation ainsi que d’un retour sur investissement. Il existe quatre typologies de défiscalisation financière : les placements immobiliers, investir dans les entreprises, l’épargne-retraite et l’assurance-vie.

Comment defiscaliser avec les placements financiers ?

Défiscalisation placements immobiliers

Les placements immobiliers permettent de défiscaliser en passant par des sociétés qui vont investir votre argent. Les principales solutions sont les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) qui investissent dans des biens immobiliers. Les OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) qui investissent  au moins 60% de leurs placements dans l’immobilier. Ces deux dernières solutions de défiscalisation offrent un retour sur investissement d’environ 5% avec une belle sécurité. En effet, les placements sont variés et permettent de diluer les risques. Il existe aussi les GFV (Groupement Foncier Viticole) qui vous permettent d’investir dans des vignes et d’en posséder une partie. Il ne s’agit pas du placement le plus rentable, il est plutôt réservé aux amateurs de vins.

Défiscalisation investir dans les entreprises

Il existe des dispositifs permettant d’investir grâce aux entreprises et de défiscaliser. Pour cela vous avez trois possibilités qui s’offrent à vous. Le PEA (Portefeuille d’actions d’Entreprise Européennes). Ces investissements permettent d’obtenir un taux d’imposition sur votre investissement qui diminue au fil des années. Entre 5 et 8 ans, vos plus-values ne sont plus imposables. C’est une solution intéressante mais destinée aux investisseurs aguérris. Vous pouvez ensuite défiscaliser avec les FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation) qui investissent dans des entreprises innovantes, un marché porteur. Et finalement vous avez les FIP (Fond d’Investissement de Proximité) qui visent les PME qui ne sont pas cotées en bourse. Cela vous permet d’agir sur l’économie locale avec votre investissement.

Défiscalisation épargne-retraite

Les investissements sont souvent un moyen de préparer sa retraite. L’épargne-retraite répond à cet objectif et propose également une partie défiscalisation. Les deux principales solutions sont le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) et la loi Madelin pour les travailleurs indépendants. Dans les deux cas, vous épargnez pendant votre vie active et vous bénéficiez d’une rente une fois l’âge de la retraite. Il est difficile de retirer son capital quand on le souhaite contrairement à d’autres solutions car l’objectif est de préparer la retraite.

Défiscalisation assurance-vie

Le contrat d’assurance-vie permet de placer de l’argent et d’en faire bénéficier un assuré en cas de problème. L’assurance-vie est un des placements les plus populaires chez les français car il est très sûr. Cependant ce n’est pas le plus rentable. Avec ce type de contrat, une partie des plus-values et des droits de succession peuvent être éxonérés, ce qui est un avantage intéressant. Comme pour l’épargne-retraite, ce type d’investissement n’est pas flexible et il est souvent difficile de retirer son investissement.

Défiscalisation Déficit Foncier

Vous pouvez défiscaliser à l’aide du mécanisme de déficit foncier lorsque le montant de vos charges déductibles ( cliquez ici pour plus d’informations ) est supérieur à celui des recettes locatives que vous générez.

Plus de détails

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la défiscalisation et les investissements immobiliers, vous pouvez découvrir nos autres articles (autres que sur la loi Monuments Historiques ou la loi Malraux) :

Catégorie :