Qu’est-ce que l’Assurance-Vie ?

Assurance-vie Définition | Les types de contrats | Les versements de capital| Avantages Assurance-Vie


Qu’est-ce que l’Assurance-Vie ? Comment y souscrire ? Quels en sont les différents avantages ?

On vous dit tout.

Assurance-Vie : définition

Considérée comme le placement favori des Français, l’Assurance-Vie s’adresse aux personnes souhaitant placer leur argent sur le long terme. Le capital peut alors servir à préparer sa retraite ou à préparer toute sorte de projet (investissement dans une entreprise, en Loi Malraux ou encore Loi Monuments Historiques).

Les contrats proposés offrent la possibilité d’investir un capital de départ qui permettra par la suite, de produire des revenus tout au long de la période de souscription, tout en bénéficiant des avantages fiscaux prévus dans le contrat.

Lors de l’établissement du contrat, la société d’Assurance transmet sa proposition au futur souscripteur après étude de son profil. Une fois cette étape établie, le souscripteur signe son contrat et définit le capital de départ qu’il souhaite investir. Enfin, il choisit un ou plusieurs bénéficiaires à qui il souhaite transmettre son patrimoine en cas de décès. La durée de détention du contrat peut être définie librement par l’épargnant, en fonction de ses projets et différents objectifs.

À la fin du contrat, les bénéfices générés sont restitués au souscripteur ou à ses bénéficiaires désignés en cas de décès. Le mode de fonctionnement de l’Assurance-vie ne doit toutefois pas être confondu avec un contrat d’Assurance décès qui garantit à votre décès, le versement d’une somme sous forme de rente ou capital aux bénéficiaires que vous aurez désignés. Il peut permettre par exemple de continuer à couvrir les emprunts d’une famille ou payer les études des enfants et les sommes investies ne sont pas récupérables, contrairement à l’Assurance-vie.

Le contrat d’Assurance-vie peut être rompu et clôturé à tout moment.

Simulation : êtes-vous éligible ?

Quels sont les types de contrats ?

Vous avez peut-être déjà investit en Loi Malraux et Loi Monuments Historiques et vous souhaitez à présent investir dans un contrat d’Assurance-Vie. Vous avez la possibilité de choisir entre 2 types de contrats :

Le contrat mono-supports

Le capital investi se concentre sur un support monétaire unique : le fonds en euros.

Dans ce contrat également appelé « assurance-vie en euros », l’épargnant se voit offrir la possibilité de bénéficier d’un mécanisme dit d' »effet cliquet« , qui signifie que l’intégralité du capital versé tout comme ses intérêts est entièrement garantie. Les bénéfices perçus en créent des nouveaux et ainsi de suite.

Ce type de contrat peut être comparé à un compte d’épargne sur lequel tous les fonds présents sont garantis et sécurisés. Le capital présent sur le contrat est totalement accessible peut être retiré librement par le souscripteur.

La principale force du contrat mono-supports résulte dans le faite qu’il ne comporte aucun risque de perte de capital.

Le contrat multi-supports

Sa principale différence se situe dans la multiplicité des supports dans lesquels le capital peut être investit. Ils peuvent correspondre à :

  • Un fonds en euros, déjà présent dans le contrat mono-supports
  • Un fonds euro-croissance : le capital est garanti après 8 ans de détention du contrat. Il a des objectifs de rendement supérieurs au fond euros sur le long terme
  • Des produits côtés en bourse
  • Des unités de compte ou (contrat « vie-génération ») : il peut s’agir d’actions de SICAV, de parts de FCPI, SCPI ou encore d’OPCIP. Le nombre d’unités de compte est garanti par la compagnie d’assurance.

Cette formule offre la possibilité à l’épargnant de diviser son capital entre plusieurs supports et ainsi diversifier ses types de placement.

Ces deux contrats proposent des perspectives d’investissement bien différentes. Le mono-supports, plus stable et sécurisant, assure des revenus réguliers à l’épargnant tandis que le multi-supports promet des bénéfices plus importants sur le long terme, sans pour autant les garantir.

Pièces de monnaies et horloge illustrant un article sur l'Assurance-Vie

Faites le choix du contrat d’Assurance-Vie
 

Comment s’organisent les versements ?

Les versements de capital qui interviennent sur le contrat d’Assurance-Vie peuvent être réalisés de 3 façons différentes :

  • Le versement de départ : c’est lorsqu’il intervient que le contrat peut officiellement se lancer. Il est effectué au moment de la souscription au contrat
  • Le versement complémentaire libre : correspond au placement de votre capital dans votre contrat. Vous pouvez l’effectuer quand bon vous semble.
  • Le versement complémentaire programmé : ici, c’est vous qui définissiez le montant du capital à déposer sur le contrat et la fréquence à laquelle le versement s’effectuera

À noter que l’épargnant n’est soumis à aucune obligation d’effectuer des versements complémentaires dans son contrat d’Assurance-Vie.

Quels sont les avantages d’un contrat d’Assurance-Vie ?

Les avantages proposés par un placement en Assurance-Vie sont divers et variés :

  • Transmission du capital facilitée et sécurisée
  • Versement éventuels de rentes
  • Nombreux avantages fiscaux : pour pouvoir y prétendre, il est nécessaire de conserver son capital pour une durée minimale de 8 ans.

À lire également :

Catégorie :