Quels sont les Monuments Historiques en France ?

Définition Loi Monuments HistoriquesLes avantages fiscaux  | Exemples de Monuments Historiques


La France regorge d’édifices architecturaux et historiques remarquables plus ou moins connus (ex : Palais des Papes, Tour Eiffel…). Afin d’aider les propriétaires et collectivités à conserver un patrimoine qui a parfois traversé les temps, la loi Monuments Historiques a été promulguée il y a près de 100 ans. Ce dispositif s’adresse principalement aux revenus les plus taxés.

Alors, qu’est-ce que la loi Monuments Historiques ? Quels sont les édifices qui ont pu en bénéficier ? Explications.

Simulation : êtes-vous éligible ?

Retour sur la Loi Monuments Historiques

La loi Monuments Historiques est une loi de défiscalisation à grande échelle, entrée en vigueur il y a près de 100 ans. Elle concerne les biens classés Monuments Historiques (dans un autre contexte que la Loi Malraux qui concerne plus les logements ou châteaux anciens) et a pour objectif d’assurer leur entretien et pérennité dans le temps.

Pour qu’un édifice puisse bénéficier du statut « monument historique », il doit comporter un intérêt diachronique ou architectural, témoin de la particularité du bien.

Lorsque la bâtisse devient classée, la responsabilité de sa protection impute le propriétaire et les collectivités.

Les biens ne sont pas toujours répertoriés au même niveau. Ci-dessous le classement que peut bénéficier un bien en fonction de son importance.

Tableau comparatif
Niveau d’intérêt du bien Niveau de classement
Attractivité du bien au niveau régional « Inscrit » en tant que Monument Historique
Au niveau national « Classé » en tant que Monument Historique

En proportion de son niveau d’intérêt, le bien pourra bénéficier d’aides de l’État plus ou moins importantes. Ces aides favoriseront à minima son entretien, voire sa restauration s’il est jugé d’intérêt national.

Monuments Historiques

Quels sont les avantages fiscaux ?

Le dispositif fiscal fonctionne sur le même principe que la Loi Malraux. Les dépenses liées à la réalisation des travaux sous le régime des monuments historiques sont déductibles des revenus fonciers du contribuable. En effet, si le montant des travaux que vous réalisez est supérieur vos revenus fonciers, le déficit peut être imputable sur le revenu global sans aucune limite de plafonnement.

Quelques exemples de monuments historiques

Chaque année, les monuments historiques français attirent des visiteurs venus de tours horizons.

Ci-dessous, la présentation de 5 grands Monuments Historiques :

Le Palais des Papes

Construit en 1335, le palais des papes est situé à Avignon, dans le département du Vaucluse. C’est l’une des plus grandes constructions gothiques datant de l’époque du Moyen-Âge.

Durant de nombreuses années, la demeure a longtemps fait office de résidence pour les différents papes avant leur migration progressive vers le Vatican. Lors du 14ème siècle, 5 papes s’y sont succédés avant un bref retour de Benoit XII  en 1934.

Le palais des papes est classé sur la liste des monuments historiques depuis 1840. Il est également inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

La Tour Eiffel

Initialement bâtie pour l’exposition universelle de 1889, la Tour Eiffel n’était pas destinée à perdurer dans le temps.

Pourtant, ce monument haut de près de 324 mètres de hauteur (antennes comprises) a continué de subsister pour devenir, le monument payant le plus visité au monde à ce jour.

 

La Cathédrale Notre-Dame de Paris

Dotée d’une architecture gothique d’exception, la cathédrale Notre-Dame de Paris est l’un des plus grands symboles français et parisiens du 21ème siècle. Sa construction a débuté en 1163 pour durer près de deux siècles et ne s’achever qu’au début du 14ème siècle. Elle est aujourd’hui l’un des monuments à accès libre les plus visités au monde avec plus de 13 millions de visiteurs annuels.

La Cathédrale Notre-Dame de Paris

La Cathédrale Notre-Dame de Paris
 

L’Abbaye du Mont Saint-Michel

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco et Monument Historique depuis 1862, l’abbaye du Mont Saint Michel fait partie des sites touristiques les plus fréquentés de France. Il est situé sur la baie du Mont Saint-Michel, dans le département de la Manche en Normandie. Avec plus d’1,3 millions de visiteurs chaque année, l’abbaye se positionne comme l’un des premiers sites culturels visité de France.

L'Abbaye du Mont Saint-Michel

L’Abbaye du Mont Saint-Michel
 

La Cathédrale Notre-Dame de Reims

La cathédrale romaine de Reims, dans le département de la Marne, dispose d’atouts architecturaux et historiques d’exception. Son style gothique imposant, doté de plus de 2000 statues, lui confère une beauté architecturale incontestée. Concernant l’aspect historique, l’édifice fut pendant longtemps le lieu de sacre de la majorité des rois capétiens. Inscrit sur la liste des Monuments Historiques, la Cathédrale Notre-Dame de Reims fait partie des hauts-lieux du tourisme français.

Pour aller plus loin

Catégorie :