Loi Monuments Historiques ou loi Pinel ?

Il existe différentes solutions de défiscalisation qui possèdent toutes des avantages et des conditions qui diffèrent. Une solution qui revient souvent est la loi Pinel. Pour vous aider à les comparer et savoir laquelle est la plus intéressante pour vous, voici un article sur que choisir entre la loi Pinel et la loi Monuments Historiques en 2020 avec un comparatif détaillée de toutes les différences. N’hésitez pas à consulter notre article sur les différences entre loi malraux et loi monuments historiques.

Loi Monuments Historiques | Loi Pinel | Que choisir ?


Loi monuments historiques ou loi Pinel
Infographie pour comparer la loi Monuments Historiques et la loi Pinel

Que chosir entre la loi Monuments Historiques et loi Pinel ?

La loi Monuments Historiques est destinée aux contribuables fortement imposés puisqu’elle offre une défiscalisation sans limite de plafond. Cependant l’investissement est important (à la hauteur de la réduction d’impôt) et les travaux peuvent prendre du temps. La loi Pinel est plus facilement accessible et offre une réduction d’impôt allant jusqu’à 63 000 (avec un investissement de 300 000€ sur 12 ans). Vous avez plus d’obligations car vous devez respecter des plafonds de loyers et de ressources ainsi que louer votre bien.

Choisissez la loi Monuments Historiques si vous êtes fortement imposé et dans le cas contraire la loi Pinel offre tout de même une réduction d’impôt intéressante, elles sont très différentes l’une de l’autre. N’hésitez pas à regarder la loi Malraux qui est également intéressante pour les les contribuables fortement imposés.

 

Loi Pinel 2020 Loi Monuments Historiques 2020
Types de biens concernés Le bien doit être neuf et se trouver dans une zone éligible Le bien doit être inscrit ou classé en tant que monument historique
Conditions
  • Respecter les plafonds pour les ressources des locataires
  • Respecter les plafonds pour les loyers
  • Louer son bien au minimum 6 ans
  • Plafond d’investissement de 300 000 euros
  • (Acheter un bien neuf dans une zone éligible)
  • Effectuer des travaux de rénovation
  • Conserver son bien immobilier pour au moins 15 ans
  • Aucun plafond d’investissement
  • Faire appel à un architecte des bâtiments de France pour la réalisation des travaux
Avantage fiscal
  • Les zones éligibles sont en plein développement
  • Cumuler les loyers avec les réductions d’impôts
  • Défiscalisation de 12 à 21% du montant de l’investissement
  • Totale exonération lors d’une succession même si l’héritier n’est pas de votre famille
  • Défiscalisation de 100% des travaux
  • Il est possible d’utiliser en plus le déficit foncier
Risques Le bien est souvent acheté avant sa construction et il faut s’assurer de pouvoir payer les différents frais pendant la période où vous n’aurez pas de loyers. Les travaux sont très importants et il faut bien s’assurer qu’il s’agisse de la meilleure solution pour vous.
Comparatif loi Pinel ou loi Monuments Historiques

Comparaison défiscalisation loi Monuments Historiques en 2020

La loi Monuments Historiques a pour objectif de préserver et restaurer le patrimoine immobilier français (cette loi se rapproche de la loi Malraux qui a moins de différences qu’avec la loi Pinel). Pour cela, l’Etat offre une réduction d’impôt en échange de la rénovation d’un monument historique. Cette loi existe depuis 1913 et a reçu de nombreuses modifications pour s’adapter à la conjoncture. Aujourd’hui il s’agit de la loi de défiscalisation la plus intéressante pour les contribuables fortement imposés puisqu’elle n’a pas de plafond de réduction d’impôt.

Cette solution offre d’autres avantages en loi Monuments Historiques. Elle permet de se constituer un patrimoine exonéré d’impôt pour les droits de succession et vous n’êtes pas obligés de louer votre bien à la fin des travaux contrairement à la plupart des dispositifs de défiscalisation (contrairement à la loi Malraux). Pour profiter de cette réduction d’impôt, il faut respecter plusieurs conditions. La première est que le bien soit classé Monument Historique par le ministère de la culture. Ensuite les travaux doivent être suivis par un Architecte des Bâtiments de France. Et pour finir le bien doit être conservé au minimum pendant 15 ans. Il existe également d’autres détails intéressants à savoir sur loi Monuments Historiques que vous pouvez consulter sur notre article Loi Monuments Historiques : les détails importants, le loto du patrimoine ou sur notre article concernant la fiscalité de la loi Monuments Historiques.

Simulation : êtes-vous éligible ?

Les informations collectées font l’objet d’un traitement automatisé et informatisé destiné à la mise en œuvre des services proposés. Lire la suite...

Elles sont transmises aux sociétés du groupe VALEUR ET CAPITAL (SAS au capital de 100 000 € dont le siège social se situe 94 Quai Charles de Gaulle – 69006 LYON, RCS LYON N°813 754 843) ainsi qu’à ses partenaires à des fins de prospection commerciale. Pour toute information supplémentaire, consultez notre Politique de Protection des Données Personnelles.

Comparaison loi Pinel en 2020

La loi Pinel est une solution de défiscalisation différente de la loi Monuments Historiques qui a pour objectif de booster des zones qui ne proposent pas assez de logements neufs à la location par rapport à la demande. Pour cela l’Etat offre une réduction d’impôt qui varie en fonction du montant et de la durée de votre investissement. Pour un bien conservé 6 ans, vous obtenez une défiscalisation de 12%, pour 9 ans : 18% et pour 12 ans 21%. Avec un plafond d’investissement à 300 000€, vous pouvez obtenir une réduction d’impôt jusqu’à 63 000€. Vous pouvez dépenser plus que 300 000€, mais le surplus ne sera pas pris en compte dans les calculs de la réduction d’impôt.

Choisir loi Monuments Historiques ou loi Pinel ?

En plus de la défiscalisation, la loi Pinel offre un moyen de se constituer un patrimoine. Et grâce aux loyers, vous pouvez générer un revenu complémentaire et préparer votre retraite. Vous avez également la possibilité de louer à votre famille (vos ascendants ou descendants). Pour tous ces avantages, vous devez respecter quelques conditions. Il faut premièrement que le bien soit éligible. Des zones sont définies en fonction des besoins locatifs et votre bien doit en faire partie pour profiter de la réduction d’impôt. Ensuite, il faut que vous respectiez des plafonds de loyers et de ressources des locataires. Et pour finir conserver votre bien au minimum 6 ans (pour obtenir une défiscalisation de 12%) voire plus en fonction de la défiscalisation que vous visez.

En savoir plus

Catégorie :