Explication : Architecte des Bâtiments de France

Définition architecte des bâtiments de FranceDevenir architecte des bâtiments de France | Histoire des architectes des bâtiments de France | Missions des architectes des bâtiments de France


Architecte des Bâtiments de France
Un architecte des bâtiments de France est un fonctionnaire chargé de superviser la rénovation du patrimoine et de s’assurer qu’elle respecte l’harmonie et l’architecture des biens immobiliers et des quartiers. Cela concerne à la fois les interventions : différences loi Monuments Historiques ou la loi Malraux ?

batiment eligible a la loi malraux
Exemple de bien avec la loi Monuments Historiques 

Comment devenir un architecte des bâtiments de France ?

Un architecte des bâtiments de France est donc un métier prestigieux et très intéressant. On peut se demander comment accéder à cette profession. Pour devenir un architecte des bâtiments de France, il faut obligatoirement passer un concours. Il en existe trois types : externe, interne ou professionnel pour les fonctionnaires. Pour la plupart de ces concours, il faut déjà avoir un diplôme d’architecte valable en France. Pour les concours vous allez passer premièrement par une phase écrite. Vous allez devoir montrer votre capacité à analyser graphiquement des problèmes architecturaux et d’urbanisme. Ensuite vous aurez une partie orale sur un dossier que vous devrez défendre devant un jury.

Une fois le concours obtenu, vous ne pouvez pas exercer votre métier d’architecte des bâtiments de France tout de suite. Il faut d’abord passer par une formation d’un an. Tout au long de cette formation, il y aura un projet à réaliser et à rendre à la fin du cursus qui permettra de valider la formation. Ils pourront ensuite travailler sur les biens éligibles à la loi Monuments Historiques ou la loi Malraux.

Simulation : êtes-vous éligible ?

L’histoire des architectes des bâtiments de France

Les architectes des bâtiments de France ont connu plusieurs étapes avant d’être pris en charge dans l’organisation actuelle. En premier lieu, ils n’étaient pas des fonctionnaires de l’Etat. Il s’agissait d’architectes qui pouvaient très bien exercer dans le privé et qui avaient la mission d’entretenir les monuments historiques. Il s’occupait principalement de l’entretien avec l’aide des architectes en chef des monuments historiques.

Après le seconde guerre mondiale, la France doit être reconstruite. L’État veut avoir un corps de métier reconnu et spécifique pour reconstruire notre patrimoine immobilier. C’est en 1946 que l’on créé le statut d’architectes départementaux, on parle enfin d’architecte des bâtiments de France. Beaucoup d’architectes sont reconvertis dans cette fonction au vue de l’immense tâche à réaliser. Ils sont chargés d’intervenir sur les monuments historiques mais aussi sur le patrimoine immobilier de manière plus vaste.

La notion des architectes des bâtiments de France s’élargit pour passer uniquement de l’architecture à l’urbanisme. Ils ne travaillent pas uniquement sur des bâtiments mais sur des secteurs. On commence à parler des secteurs sauvegardés en 1962 puis on invente différentes zones (avec différentes caractéristiques) comme avec les Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) et les Aires de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP). Aujourd’hui l’architecte des bâtiments de France intervient sur de nombreuses missions notamment lors des rénovations pour la loi Monuments Historiques ou la loi Malraux.

Interview d’un architecte des bâtiments de France
 
 

Quelles sont les missions d’un architecte des bâtiments de France ?

Les missions d’un architecte des bâtiments de France sont diverses. Globalement, sa mission principale est d’aider à la protection, l’entretien et la restauration de différents sites : les monuments historiques, secteurs sauvegardés, abords des monuments, ZPPAUP et AVAP. Il assure la bonne application des lois en vigueur sur ces sites et peut intervenir différentes thématiques autour, comme les lois de défiscalisation. Il va être amené à intervenir sur les différents permis liés à la construction et l’urbanisme. L’objectif étant de rénover le patrimoine immobilier en gardant une cohérence entre l’architecture du bien et de celui du site dans son ensemble, il a aussi un rôle de conseil et de contrôle lors des travaux. Par exemple avec la loi Malraux ou la loi Monuments Historiques. Il peut aussi avoir un rôle de sensibilisation avec les différents acteurs susceptibles d’intervenir proches de ses sites (ex : EDF avec les lignes électriques).

Pour en apprendre plus sur la loi Monuments Historiques et la loi Malraux, vous pouvez consulter nos autres articles :

Catégorie :