Loi Malraux Vannes – Un urbanisme qui mérite d’investir

Vannes attire de plus en plus de nouveaux locataires venus d’un peu partout dans le monde. À part le fait que le prix de l’immobilier présente un très bon rapport qualité/prix, la ville offre également une vie facile et excitante dans un environnement décoré par un paysage parfois végétalisé et à la fois urbanisé. On trouve de très nombreux avantages liés à l’urbanisme qui poussent de plus en plus d’investisseur à acheter dans l’immobilier ancien en loi Malraux Vannes.

Vannes sur la carte de France

Vannes sur la carte de France

Comment se porte le marché immobilier dans la ville ?

La ville de Vannes compte actuellement plus de 460 000 habitants répartis dans des résidences, des bâtiments et des patrimoines architecturaux urbains de toutes sortes. On peut apercevoir plusieurs appartements en rénovation et en location un peu partout. D’autant plus que l’économie est très stable. La loi Malraux Vannes encourage fortement les entrepreneurs à investir dans ce type de business. Les quartiers de Vannes abritent autant des Vannetais que des retraités. Ces derniers représentent le quart des acquéreurs de la ville. Récemment, le prix de l’immobilier à Rennes fut largement dépassé par celui de Vannes qui est de 2 342 €. Le centre-ville reste jusqu’ici le quartier le plus cher suivi par ceux près du Golfe qui connaissent une augmentation régulière côté prix du logement.

Les routes : un plus pour la loi Malraux Vannes

Vous accédez à Vannes par la route partant de Nantes sur la place Viarme, qui est aussi une voie commune à Orvault et Saint-Herblain. Auparavant décoré entièrement par un paysage rural, la route donnant accès à Vannes est désormais caractérisée par un panorama urbain. Cette nouvelle image est le reflet de l’agglomération de Vannes favorisée par l’émergence du secteur immobilier. Plusieurs aménagements sont d’actualités pour faciliter le trafic dans certaines routes utilisées quotidiennement par les habitants.

Comment est l’organisation urbaine ?

Après la délimitation de l’INSEE, Vannes englobe 30 communes classées en 2 catégories. La première concerne ce que les habitants appellent par « agglomération de Vannes ». C’est une unité urbaine caractérisée par plusieurs logements réunis dans un même endroit. Le pôle urbain de Vannes appartient également à cette catégorie. La seconde fait référence aux 28 autres communes qui sont représentées par des villes isolées. Ce qui permet aux étudiants de louer un peu plus loin. Il s’agit en particulier des 23 communes rurales et des 5 communes urbaines. Il faut savoir que ces 30 communes sont toutes situées dans le département du Morbihan.

Ce qu’il faut connaître sur le port de Vannes

Le port de Vannes est un lieu de commerce, un lieu où se rencontrent des passagers, mais surtout un lieu de plaisance. Il mène les bateaux de l’avant-port commercial situé dans le Pont-Vert au pied de la porte même de Saint-Vincent. Ce dernier fut l’entrée vers la vieille ville de Vannes. Il a permis à la ville de prospérer tout au long de son histoire. Il est caractérisé par un espace vert, un parking souterrain, une capitainerie, un kiosque culturel et un office de tourisme. Cet endroit est très prisé par les touristes ainsi que les plaisanciers vannetais.

Comment est l’aéroport de Vannes ? Un avantage pour la loi Malraux Vannes

L’aéroport de Vannes a été construit à 8 km au nord-est de la ville sur la commune de Monterblanc. Depuis janvier 2017, Iil a été géré par le groupe Edeis à travers la délégation du service public. L’aérodrome est destiné à l’usage civil, mais aussi commercial en s’ouvrant à un trafic national et international. Il contient des hangars privés pour que les constructeurs d’avions puissent stocker leurs avions.

Les transports en commun à Vannes ?

Que vous vivez dans les résidences ou dans les bâtiments favorisés par la loi Malraux Vannes, le réseau de transport collectif vous promet d’avoir accès à tous les endroits de la ville. Kicéo est le nom de la compagnie qui s’occupe du transport commun. Elle met à disposition des habitants des autobus, des cars et d’autres moyens de transport à la demande.

Catégorie :