Loi Malraux Troyes – Un patrimoine exceptionnel

Constituer son patrimoine c’est une façon de se protéger soi-même et ses enfants contre le besoin. Et quand on parle de constitution de patrimoine, on fait toujours référence à l’immobilier. En effet, depuis plusieurs générations, l’immobilier se présente auprès des investisseurs comme le meilleur emplacement qui soit. Cela est d’autant plus important depuis que la demande locative s’est multipliée. Dans cette ville en particulier, la constitution du patrimoine est très en vogue notamment avec la loi Malraux Troyes. Découvrons plus de détails sur ce sujet à travers cet article.

Des immeubles éligibles en loi Malraux Troyes

Patrimoine immobilier à Troyes

Zoom sur le patrimoine immobilier à Troyes

Par définition, le patrimoine immobilier constitue l’ensemble des biens d’une personne au détriment du patrimoine professionnel et financier. À noter que ce patrimoine fait partie des actifs non financiers. Dans un premier temps, le patrimoine immobilier est constitué par la résidence principale du propriétaire qu’il étoffe ensuite par des résidences secondaires et des résidences locatives.
À noter que les biens immobiliers que l’on prend en compte dans le patrimoine immobilier rassemblent les nouvelles constructions, les terrains à bâtir, les appartements en copropriété ainsi que les forêts et les plantations agricoles. Mais il faut noter que l’immobilier commercial et l’immobilier professionnel notamment les bureaux, lieux culturels, les locaux d’activité ainsi que les commerces sont également inclus dans le patrimoine immobilier. La construction de ce patrimoine est un vrai défi pour les propriétaires à Troyes, mais aussi dans le reste de l’Hexagone. Toutefois, pour pouvoir valoriser le bien immobilier afin de le faire fructifier, il est important de bien choisir son emplacement exact, la qualité de construction et bien sûr la demande locative notamment chez les étudiants.

Les monuments historiques à Troyes

Troyes constitue l’une des pistes les plus prisées des touristes, surtout ceux qui éprouvent de l’intérêt pour l’histoire. En effet, cette ville française est riche en lieux et monuments historiques qui témoignent son passé mouvementé. Parmi ses édifices emblématiques se trouve la cathédrale Saint Pierre Saint Paul qui a plein de détails à voir à l’intérieur comme à l’extérieur. Avec sa belle architecture gothique et ses nombreux vitraux formant autant de murs colorés, la Cathédrale est impressionnante comme jamais. À noter que ces vitraux datent d’époques différentes allant ainsi du XIIIe siècle au XIXe siècle.
Outre la Cathédrale Saint Pierre Saint Paul, la Tourelle de l’Orfèvre fait également la fierté des Troyens. Situé en plein centre-ville au-dessus de la crêperie de la Tourelle, l’édifice s’étend de toute sa splendeur. Très beau à regarder, il est classé comme monument historique depuis 1958, tandis que sa construction a lieu entre les années 1578 et 1618 quand l’économie n’était pas encore très dévelopée. Supporté par trois cariatides à figure de faunes, cet édifice est construit pour émerveiller les visiteurs issus des quatre coins du globe.
Il y a ensuite la maison du Dauphin qui est l’une des plus anciennes maisons de Troyes. Justement, sa construction s’est déroulée aux alentours de l’année 1472. Sa couleur jaune, complétée par son allure penchée ne manque pas d’attirer l’attention.
Dans tous les cas, la Place du maréchal Foch, l’Hôtel de l’élection, l’Hôtel de Chapelaine se trouvent également à Troyes.

Que dit la loi Malraux Troyes sur le patrimoine immobilier et les monuments historiques de la ville ?

La loi Malraux Troyes est un dispositif de défiscalisation mis en place pour encadrer la rénovation et la réhabilitation d’un logement ancien préservé. C’est une loi qui vise à sauvegarder le patrimoine architectural et historique de la ville dans son tissu urbain. Pour qu’un bien puisse profiter de cette loi, il doit se présenter dans une zone protégée à savoir un quartier ancien dégradé, un site patrimonial, une zone de protection architecturale paysagère ou urbaine.
Aussi, pour se voir bénéficier de la loi Malraux Troyes, il faut que le propriétaire de la maison ancienne remplisse des conditions imposées. Par exemple, les travaux de réhabilitation doivent s’appliquer à l’ensemble du bâtiment et les couts ne doivent pas excéder les 400 000 euros sur 4 années consécutives. Ces travaux doivent également être contrôlés par le bureau des Architectes des Bâtiments en France.

Catégorie :