IFI 2019 : comment fonctionne le nouvel impôt sur la fortune ?

Définition IFILes actifs à déclarer  | Différences IFI/ISF | Les avantages de l’IFI


Depuis le 1er janvier 2018, l’impôt sur la fortune (ISF) qui taxait l’ensemble des actifs des richesses du contribuable, a laissé place à l’IFI : l’impôt sur la fortune immobilière.

Qu’est-ce que l’IFI ? Quels actifs prend-il en compte ? Quelles sont ses différences d’application avec l’ISF, ses avantages et son barème 2019 ? Tour d’horizon.

IFI 2019 : quelles sont ses caractéristiques ?

Dans le cadre de l’IFI, seules les valeurs immobilières sont prises en compte dans le calcul d’imposition. Il s’adresse aux contribuables disposant d’un patrimoine immobilier supérieur à 1 300 000 € au 1er janvier 2019. Les personnes se situant entre 1 300 000 € et 1 400 000 € pourront quant à elles bénéficier d’une décote. Si vous êtes éligible vous avez tout intérêt à vous renseigner sur la défiscalisation pour les plus hauts revenus.

Simulation : êtes-vous éligible ?

Quels bien sont pris en compte dans l’assiette d’imposition ?

Les habitats qui suivent seront à déclarer :

  • Les immeubles bâtis : les maisons, appartements et tous les biens liés (garage, parking…), qu’ils soient à usage personnel ou mis à la location
  • Les édifices classés « monuments historiques »
  • Les immeubles en cours de construction au 1er janvier 2019
  • Les immeubles non bâtis
  • Les immeubles représentés par des sociétés immobilières ou copropriétés
  • Les biens des enfants mineurs dont vous avez l’administration légale

IFI 2019 : principes d'application

Les placements immobiliers à déclarer

  • Les parts des actions de société immobilière (SCI, SCPI…). La valeur à déclarer est celle possédée par la société
  • Les biens ou droits immobiliers transférés en fiducie (transfert de propriété)

À noter enfin que dans le cadre d’un démembrement de propriété (ou usufruit), l’usufruitier devra intégrer le bien à sa valeur en tant que pleine propriété tandis que le nue propriétaire ne sera soumis à aucune obligation déclarative.

Quelles sont les différences entre l’IFI et l’ISF ?

Tableau comparatif IFI/ISF
ISF IFI
Actifs concernés

L’ensemble des actifs de la

fortune du contribuable

Seulement les actifs immobiliers

Seuil d’entrée 

au barème d’imposition

 

1 300 000 €

 

800 000 €

Barème d’imposition

6 tranches d’imposition contenant

des taux de 0 à 1,5%

6 tranches d’imposition contenant

des taux de 0 à 1,5%

IFI 2019 : quels sont les avantages ?

Le nouvel impôt sur la fortune immobilière octroie quelques atouts au contribuable :

Ainsi, vous avez la possibilité de bénéficier de réductions de votre IFI à hauteur de 75% si vous effectuez des dons à des organismes considérés d’intérêt général, dans une limite de 50 000 €. De plus, votre résidence principale bénéficie d’un abattement de 30% sur sa valeur depuis le 1er janvier 2019. Tous les autres actifs, résidence secondaire incluse, devront être déterminés à leur valeur réelle. Enfin, vos dettes peuvent être déduites de la valeur du patrimoine imposable. Parmi elles, certaines charges concernant :

  • L’acquisition des biens ou droits immobiliers effectuée par le biais d’emprunts
  • Les travaux d’amélioration, de construction, de reconstruction ou d’agrandissement du bien
  • L’appropriation de parts ou d’actions, proportionnelle à la valeur des biens imposables
  • Le paiement des petites réparations supportées par le propriétaire à la place du locataire et dont il n’aurait pu obtenir le remboursement au 31 décembre de l’année de son départ
  • L’acquittement de la taxe foncière

Quel est le barème d’imposition de l’IFI 2019 ?

Une fois que vous avez identifié l’ensemble de vos actifs imposables, additionnez les, effectuez les déductions et appliquez le résultat aux tranches d’imposition de la fortune immobilière 2019.En fonction de la valeur de votre patrimoine le taux d’imposition est variable, de 0,5 à 1,5%. À noter que le barème reste identique à celui de l’année 2018.

Barème IFI 2019
Valeur du patrimoine immobilier Taux d’impositions applicables
En dessous de 800 000 € Aucune imposition
Entre 800 000 et 1 300 000 € 0,5%
Entre 1 300 000 € et 2 570 000 € 0,7%
Entre 2 570 000 € et 5 000 000 € 1%
Entre 5 000 000 € et 10 000 000 € 1,25%
Supérieure à 10 000 000 € 1,5%

 

En savoir plus sur l’IFI

                                                                                                                                                                 Explication IFI

 

Catégorie :