Stéphane Bern et les monuments historiques

L'animateurL'amoureux des monuments historiques | Loto du patrimoine


Stéphane Bern l'animateur

Dès ses débuts, à la presse, radio ou télévision, Stéphan Bern s'oriente vers l'histoire. Il sera rédacteur chez Dynastie, produira le Fou du roi à la radio. Quand il a commencé à la télévision (dans les années 90) il a diversifié ses activités en participant à des émissions comme aux Grosses Têtes, 20h10 pétante ou encore dans le magazine Célébrités. Et l'une de ses émissions les plus connues est Secrets d'histoire qui revient sur des personnages ou des lieux qui ont marqué l'histoire de France. L'émission connaît un grand succès et a contribué à la renommée de l'animateur. Il se concentre ensuite de plus en plus sur l'histoire. On le voit dans plusieurs émissions mais également lors d'événements culturels comme des commémorations. Et c'est ainsi qu'il a commencé à réaliser des actions pour sauvegarder et rénover le patrimoine immobilier français. Dans le même objectif que celui de la loi Malraux ou de la loi Monuments Historiques. Stéphane Bern qui parle de la loi Monuments Historiques

Stéphane Bern l'amoureux des monuments historiques

Si on parle d'histoire et de télévision on pense naturellement à Stéphane Bern. Et sa passion est légitime puisqu'il ne cesse de mettre notre patrimoine en avant mais s'efforce également à la préserver et le rénover. Il travaille par exemple avec la fondation du patrimoine qui depuis sa création en 1997 a réalisé plusieurs milliers de projets en lien avec le même objectif que celui fixé par la loi Monuments Historiques et la loi Malraux : sauvegarder et valoriser le patrimoine français. Et notamment qui s'est notamment mobilisé pour la collecte de fond pour la cathédrale Notre-Dame de Paris. Plus récemment, Stéphane Bern a lancé l'idée du loto du patrimoine qui a très bien marché. Revenons sur cet événement exceptionnel qui a permis de récolter d'importants fonds pour notre patrimoine.

Stéphane Bern et le loto du patrimoine

Le loto du patrimoine est un loto exceptionnel organisé par la Française Des Jeux dont une partie des bénéfices revient à la fondation du patrimoine. Cette dernière utilise l'argent collecté pour rénover des monuments historiques. Pour donner un ordre d'idée du succès de l'opération, en 2018 le loto du patrimoine a réussi à récolter près de 20 millions d'euros. Cet événement a pu voir le jour grâce à Stéphane Bern mais également une solide participation du ministère de la culture dirigée par Franck Riester et aussi du président Emmanuel Macron. Et son succès s'explique en partie grâce à toute la visibilité que lui a donné Stéphane Bern par ses interventions à la télévision, la radio ou la presse. Il est important de noter que l'intégralité du prix du ticket n'est pas reversée à la fondation du patrimoine. L'objectif est de créer un événement récurrent et pérenne. Il faut donc que toutes les parties soient satisfaites : la fondation, la FDJ, le détaillant et les gagnants. Sur un ticket à 3€ c'est près d'un tier qui est reversé à la fondation du patrimoine. Actuellement il y a eu un tirage en 2018 et un autre en septembre 2019. La fondation du patrimoine est très transparente sur ces travaux. On peut trouver par exemple la liste exhaustive des monuments visés pour la rénovation et la mise en valeur. Ils choisissent les monuments dans une logique sur le long terme. Ils ne souhaitent pas juste rénover des monuments historiques mais réfléchissent à comment ces travaux pourraient profiter à l'économie locale. Et ils sont suivis par le ministère de la culture afin que les travaux et les projets se déroulent au mieux.

Catégorie :