Loi Monuments Historiques et loto du patrimoine 2019

Explication loto du patrimoineRetour sur les parts | Stéphane Bern


Explication loto du patrimoine

Le loto du patrimoine est une initiative du ministère de la culture, géré par François de Mazières. L'objectif est de collecter des fonds avec un super loto et de les utiliser pour sauvegarder les monuments historiques. C'est le type d'initiative qui s'inscrit un peu dans la même lignée que la loi Malraux ou la loi Monuments Historiques. Si vous achetez un ticket de ce loto exceptionnel, une partie du prix du ticket est reversée à la fondation du patrimoine qui lutte pour la sauvegarde, la rénovation et la mise en valeur des monuments historiques. Une première édition a déjà eu lieu en 2018 et une nouvelle est organisée en 2019 par la FDJ (française des jeux). Cela a permis de récolter plus de 20 millions d'euros l'année dernière. Stéphane Bern parraine l'événement pour donner un maximum de visibilité. Et il existe également un jeu à grater dans le même objectif. Mais ce n'est pas la seule initiative pour la sauvegarde du patrimoine, on a par exemple parlé de la loi Monuments Historiques, la loi Malraux ou encore des appels aux dons exceptionnels, comme celui pour la cathédrale Notre Dame de Paris. Exemple d'un ticket de loto du patrimoine

Quelle part pour les monuments historiques et pour la FDJ ?

En 2018 l'opération a récolté 20 millions d'euros, mais comment sont répartis plus précisément les gains ? Avant d'arriver à la fondation du patrimoine pour rénover les monuments historiques de France, une partie du prix du ticket est reversée à d'autres parties. Sur un ticket de 3€, c'est 0,75€ pour la fondation, 1,65€ pour le gagnant, 0,22€ pour la FDJ et 0,16€ pour le détaillant. Si la totalité n'est pas reversée, c'est que la vocation n'est pas d'effectuer un seul loto du patrimoine pour les monuments historiques. L'objectif est de créer une opération pérenne sur le long terme qui sera intéressante pour tout le monde et donc reproduite plusieurs fois.

Stéphane Bern, parrain du loto du patrimoine

Il est possible de ne pas voir le rapport entre Stéphane bern et le loto du patrimoine. Ce présentateur à la télévision, est un passionné d'histoire. Il est d'ailleurs connu pour son émission "secret d'histoire" où il revient sur des personnages, des lieux ou des événements importants de l'histoire. Il est donc naturellement attaché à la cause de la sauvegarde des monuments historiques. Alors suite à une discussion avec Franck Riester, le ministre de la culture, il est le porte-parole de cet événement. Ainsi il fait profiter le loto du patrimoine de sa notoriété pour convaincre les gens à participer.

Quels monuments historiques sont sélectionnés ?

Il faut savoir que la fondation du patrimoine choisit avec la plus grande attention chaque monument historique qui va être rénové et mis en avant avec le loto du patrimoine. Vous pouvez d'ailleurs trouver la liste exhaustive des bâtiments sur leur site. Pendant plusieurs mois, l'association étudie chaque monument historique et recherche comment la rénovation pourrait dynamiser l'économie locale. Ils ne souhaitent pas rénover pour rénover, mais créer un projet qui s'inscrit dans le temps et qui profitera à tous. Cette étape prend du temps. Il faut attendre un peu avant d'avoir toute la liste des monuments historiques concernés par l'opération. A noter, qu'ils ont pris soin de ne pas reprendre les mêmes monuments que l'année dernière. Si vous êtes intéressé par la protection du patrimoine immobilier français, n'hésitez pas à consulter nos articles sur la loi Monuments Historiques :

Catégorie :